Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • JAMET Marc
  • J'aurai 69 ans le 31 mars 2014. 
Animateur « Ressources Humaines » sur les thèmes de la Gestion du Stress et des situations difficiles. 
J’enseigne également l’Aïkido à Ecully, près de Lyon.
  • J'aurai 69 ans le 31 mars 2014. Animateur « Ressources Humaines » sur les thèmes de la Gestion du Stress et des situations difficiles. J’enseigne également l’Aïkido à Ecully, près de Lyon.

Texte Libre

Recherche

Archives

/ / /
  • QUELQUES EXTRAITS...

 

MAR MOUSSA... de Guyonne de Montjou:

  • ...enfant, je m'étais dit: «Mon grand danger, c'est l'orgueil, aujourd'hui, je définirais moins ma tendance comme de l'orgueil que comme une angoisse affective d'être reconnu" (sic)

NOUS SOMMES FAITS POUR MARCHER d'André Weill:

  • "L'avantage du bivouac, c'est que le matin on ne traîne pas sous la couette."
  • "La fatigue n'est là que pour tester l'humilité. Rien n'est dû. Quand le chemin s'arrête, quand le jour décline, le pèlerin apprend la fragilité et l'impatience. Il apprend à ne pas juger, à vivre la Providence. Il apprend à dire oui à ce qui arrive. il apprend à recevoir le oui et le non avec la même humeur..."
  • "Maddalena m'a appris ce matin que les plus belles choses ne sont pas à dire, mais à chanter..."
  • "Il faut quelques dizaines de jours au marcheur pour profondément admettre que le chemin n'a pas de but. le seul but, c'est le chemin lui-même..."

A PIED A JÉRUSALEM de Sébastien de Fooz :

  • " Ce départ vers l'inconnu me terrifie et m'enivre à la fois. mais je suis heureux, je crois, alors que je sens la crainte monter en moi...ma décision prise, je sens en moi surgir une conviction, quelque chose comme une voix, presque imperceptible qui m'invite à prendre la route..."
  • "Je sens que je dois réapprendre à voir avec des yeux nouveaux, lavés par le voyage...Le choix de pauvreté et de simplicité m'interdisent toute plainte..."
  • "Je ne ressens plus la fatigue lorsque mon paysage intérieur s'harmonise avec ce que je vois autour de moi..."
  • -"Tu vas vivre des choses extraordinaires en Syrie, ne crois pas ceux qui médisent de mon Pays..."
  • Parfois j'ai peur et me dis "Tu peux perdre la vie sur ce chemin" (et me revient le psaume 91 donné par mon amie Sophie):- Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour, ni la peste qui marche en la ténèbre, ni le fléau qui dévaste à midi..."
  • La rencontre qui naît à chaque arrêt se fait toujours avec des gens qui me donnent l'impression de les connaître depuis un temps indéterminé..."
  • "...dans les jours favorables, j'engrange; dans les jours contraires, je me dépouille...un travail de déconstruction se produit..."
  • Le vrai don se passe de mots !
  • "...reste fidèle à toi-même, alors, seulement alors tu trouveras ce que tu cherches !"
  • Il existe une réalité inhérente à ce voyage qui se révèle dans la solitude de la marche...dans la solitude de mes pas...un jour sur cette route quelqu'un m'a qualifié d'ermite !"
  • "Le Grand chemin est qu'il aide à se défaire des avis préconçus et des préjugés."
  • "Le chemin est peut-être le détour que l'on prend via l'horizon pour retrouver ce que l'on a de plus profond en soi..."
  • "La lente transformation du rêve en réalité a un prix: Lever le bâton vers les chiens errants, toujours trouver un abri pour la nuit, affronter des lignes droites de plus de trente kilomètres alors que la gourde est vide...s'abriter de la pluie par temps d'orage...être chassé d'un endroit parce qu'on vous prend pour un mendiant...être accueilli plus loin comme un fils qui revient après un trop long voyage..."
  • Une marche au long cours, c'est à l'image d'un oignon que l'on épluche: les idées reçues, les préjugés, l’orgueil, le narcissisme, tout cela part comme autant de pelures inutiles."

J'IRAI PRIER SUR TA TOMBE de Raphaël Stainville

  • "Si j'écris, c’est pour ceux qui doivent partir, se décident à partir !"
  • "Je ne compte pas les nuits passées sous un pont, sur le bitume, dans un fossé, dans une forêt, un champ ou balancé par mon hamac."
  • "Cette marche n'a rien d'une aventure surhumaine. Elle n'est pas un exploit. elle n'est pas un record, elle en a les apparences parce que les gens s'attachent aux apparences..."
  • "j'ai toujours trouvé dans les bars, les bistrots, les cafés, un accueil chaleureux...l'homme de passage suscite les interrogations"
  • "Soudain, je n'avais plus peur de m'abandonner, vingt jours avaient été nécessaires..."
  • Le livre le plus extraordinaire que j'aie pu lire: «Le récit d'un Pèlerin russe"...le livre de chevet de Mitterrand m'avait dit Brigitte...avec ce livre j'allais apprendre à prier."
  • "...Moins on lutte, plus on se sent pénétré par la grâce..."
  • SMECTA: pour reconstituer la flore intestinale !
  • "Rien n'est pire que d'être esclave...pas même d'un rêve !"

PÈLERIN D'ORIENT de François-Xavier de Villemagne

  • "A toi qui t'apprêtes à lire ce récit pour cheminer à mes côtés et prendras, un jour peut-être, la route de Jérusalem"
  1. Ma tente: 1kg2, un bijou de légèreté, étanche de surcroît ! Matelas gonflable + sac de couchage (sans fond) gain de 400grs
  2. Garde-robe dont j'endosse chaque jour la majeure partie: 1 chemise-1t-shirt-1 pantalon
  3. Contre le froid: 1 gilet sans manche-1 veste en laine polaire-
  4. Contre la pluie: 1 sur veste- 1 sur pantalon-2caleçons-3paires de chaussettes
  5. 3ème Tiers: 1 bible-1livre-Extraits guides touristiques-cartes-carnet pour écrire-
  6. TOTAL: 10 kg (sac de 38L)
  • "En quelques jours, toute la logique de la société de consommation et d'abondance est battue en brèche"
  • Les français peuvent se servir de leurs représentations à l'étranger comme Poste restante.
  • Nettoyer mes vêtements chaque soir. Prendre une douche chaque jour, fût-ce à l'eau glacée. Me raser chaque jour aussi. Une autre façon de ne jamais abdiquer...une telle discipline me soutient.
  • Au bout d'un certain temps, les autres m'ont fait prendre conscience de mon insignifiance et lorsque enfin je n'ai plus rien espéré comme un dû, le moindre sourire est devenu une occasion de me réjouir.

Partager cette page

Repost 0